Un peu d'histoire...

Originaire de Thurgovie, celle des pommiers et de la forêt, j’ai le souvenir d’avoir été fascinée dès mon enfance par les paysages viticoles que je voyais passer sur la route des vacances. Après une formation de droguiste dans une droguerie de campagne qui vendait aussi du vin, le désir de faire une expérience dans un domaine viticole prit naissance. L’Ecole d’Ingénieurs de Changins arrangea mon premier stage chez Maurice Dentan au Domaine Montimbert, propriété de la famille Dentan depuis la fin du 18ème siècle. C’était probablement écrit dans les étoiles que j’allais reprendre le domaine en fermage, 15 années après ce premier stage décisif qui a déclenché ma passion pour la vigne et le monde du vin.


Mais auparavant, après l’obtention de mon diplôme d’œnologue en 2008 et une première expérience professionnelle en Lavaux, j’ai voulu découvrir le monde. Je suis donc partie d’abord pour un stage dans des vignes de Nouvelle Zélande, puis pour le Domaine Vallocaia à Montepulciano. Prévu initialement pour 3 mois, mon séjour en Toscane se transforma en 8 années de travail d’œnologue et de maître de chai , durant lesquelles j’ai noué de grandes amitiés et découvert nature et culture de ce pays de tradition. Cependant, au fond de moi, j’ai toujours nourri l’espoir de retourner en Lavaux. Et, début 2018, la chance m’a souri : j’ai plié bagages, suis revenue à Chardonne au Domaine Montimbert, et j’ai entamé cette formidable aventure de devenir vigneronne indépendante.