Vins


Chasselas Chardonne "Sud" 2020

C’est le fruit d’une nouvelle parcelle, reprise en 2020, qui se trouve juste en dessus du village de Corseaux, sur un sol issu de dépôt morainique, et à vrai dire, par rapport aux vignes de Montimbert, à l’autre extrémité de l’appellation Chardonne. C’est un Chasselas au bouquet délicat de fruit jaunes et agrumes ; en bouche sa texture volumineuse et ample est contrebalancé par la vivacité, provenant du fait, que ce vin n’a pas fait la fermentation malolactique.


Chasselas Chardonne "Montimbert" 2020

Le Chasselas classique du domaine. Le raisin provient de deux parcelles se trouvant sur le chemin avant d’arriver à Montimbert, c’est à dire aux Fornels et en dessus du Chemin des Essertoux. Ce sont des  vignes de 30-40 ans, plantées sur un sol très caillouteux et drainant, issu du poudingue, ce conglomérat calcaire, très dur. Le vin a un profile aromatique complexe et minéral. En bouche il a une structure élancée, est élégante avec sapidité et longueur. Un vin dont on se lasse pas, qui fait plaisir à l’apéritive, mais aussi avec des plats simples, type quiches, ou avec du poisson.



Chasselas Chardonne "Bleu" 2020

Le Chardonne à l’inverse ou simplement « Chardonne Bleu » est issu de la parcelle de Chasselas qui se trouve en bas du couloir de vigne qui descend depuis le domaine jusqu’aux Bedaules, au niveau de la route cantonale. C’est là où le terrain commence gentiment à s’aplatir et le sol, par l’érosion des parcelles très raides en dessus, a gagné de la profondeur.  Même si la distance n’est pas grande, cette vigne a un comportement différente par rapport aux parcelles au chemin d’ Essertoux ou encore plus par rapport à celles à Corseaux. L’enherbement est très forte mais  les plantes sont équilibrées sans donner des signes de souffrance. Certes, elles produisent moins, mais ce raisin donne un Chasselas très structuré, qui gagne de la rondeur et de l’ampleur aromatique pendant l’élevage sur lies dans les barriques de troisième passage. Un vin pour accompagner un filet en croûte ou un beau fromage corsé. 


Pinot Gris 2020


Parmi les vignes de Pinot Gris il y a aussi une partie de ceps qui a près de 60 ans. Et qui produisent année après année une qualité belle et régulier. La parcelle se trouve juste à côté de la maison sur une sorte de balcon sur le rocher, ou la terre s’est accumulé pour donner une bonne profondeur d’enracinement à ces ceps qui se portent à merveille.  Le vin parle de ce terroir où les vignes se plaisent. Il le dit dans son expression aromatique riche et complexe. Et il le dit aussi en bouche avec son amplitude et son équilibre. Un vin blanc de méditation, ou si on cherche plus de challenge, avec des plats finement exotiques comme par exemple un thai curry. 


Viva 2020

C’est l’assemblage de 75 % Chardonnay et de 25% Sauvignon Blanc, où le premier des deux porte le fondement du vin, sa structure, la base du vin. Le rôle du Sauvignon Blanc, dont les vignes se trouvent dans la position la plus haute du domaine, est d’amener de la vivacité, l’expression aromatique – la partie aérienne du vin. Au début cette assemblage était un essai. Mais les deux cépages sont tout à fait complémentaires, donnant un vin vivace, avec une base concentrée et volumineuse, qui a, en tout cas dans ma perception, une forme pyramidale.  Le vin pour accompagner un risotto au lime et du poisson de mer. 



Rosé 2020

La beauté du Garanoir est dans son expression aromatique très fruité. C’est d’où est né l’envie de faire un rosé de Garanoir. En assemblage avec 15 % de Gamay, qui amène de la vivacité, le résultat est un rosé finement expressif avec beaucoup de corps. A savourer sous un arbre en été.  


Gamay 2020

Mon ami le gamay. Les vignes montent en face de la place de Bellevue dans le virage avant d’arriver à Montimbert. Elles ont entre 30 et 40 ans et se trouvent sur ce terrain très maigre et caillouteux qui est caractéristique de ce coin de Chardonne. Par ce faite la vigne n’a pas beaucoup de vigueur, mais le Gamay, dans son excès de générosité, produit quand même toujours trop de raisin. Il faut bien les éclaircir au moment de la véraison pour obtenir du raisin bien mur et concentré. Le résultat est un vin qui vibre, dans tous les sens. Dans sa couleur violacé éclatant, dans son nez de cerise et poivre et dans l’expression en bouche vivant et volumineux. C’est un vin rouge avec peu de tanins, et ceux qu’il a sont fins et enrobés. C’est conseillé de le boire frais, par exemple en accord avec des pâtes fraiches aux asperges, ou étonnamment, avec certains plats de poisson. 


Pinot noir 2020

Déjà Maurice dans le temps avait une passion particulière pour le Pinot noir, qui trouve un microclimat très adapté dans les hauteurs de Chardonne. Il y a plusieurs parcelles qui composent cette cuvée, elles sont tout en haut des Essertoux et autour de Montimbert. Le nez est caractérisé par beaucoup de fruit et d’épices. C’est un vin qui a une structure tannique fine et soutenue qui mérite l’élevage dans les tonneaux de 400 lt pendant 8 mois avant d’être mis en bouteille. Un Pinot noir élégant qu’on peut savourer seul ou en accompagnant des viandes rouges, par exemple une Tagliata de boeuf au romarin.


àmesamis 2020

Àmesamis est l’assemblage de Gamaret, Garanoir, Diolinoir et Galotta en proportions très similaires. Les vignes se trouvent autour de Montimbert ou le terrain sablonneux et les expositions très protégées et donc assez précoces font, que ce sont des positions idéales pour cultiver ces cépages rouges. S’il faudrait donner à chaque cépage un rôle dans cette assemblage, ça serait probablement les suivants : Gamaret – structure, Garanoir – fruit, Diolinoir – élégance, Galotta – puissance. L’ensemble donne un vin à l’expression aromatique de fruits noirs avec une touche floréale ; on bouche les tannins sont présents mais ça reste un vin sur la finesse. L’élevage en tonneaux de 400 lt et de barriques de 225 lt. porte de la complexité et de la sucrosité. Un vin pour accompagner vos retrouvailles avec une tablée d’ amis en mangeant toute sorte de bonnes choses… 


Distillats



Marc

C’est le distillat des marcs de Pinot noir et de Galotta . La couleur dorée provient de l’élevage dans un tonneau de chêne de 30 lt. pendant une année. Un marc qui rappelle les bons grappas d’Italie…


Coing

L’arbre emblématique devant la maison, sous lequel on est si bien en été, excelle par sa générosité. Au bout des vendanges 2020, après que tous les adeptes des confitures et des purées avait récolté ce qui leur servait, l’arbre portait toujours 200 kg de fruits. C’était donc juste de lui faire honneur et de transformer cette dernière récolte de l’année en produit d’esprit…